Dr Philippe SERRA | Pneumologue à Marseille

Dr Philippe SERRA | Pneumologue à Marseille

Univers vidéoludique : une perspective innovante

Avant la sortie d’un nouvel opus ou d’une plateforme dernier cri, l’approche inédite du blogueur vise à expliquer concrètement les spécificités techniques données par les concepteurs. De plus, les analyses d'un bêta-testeur offrent déjà une idée de l’expérience joueur. Tout en gardant en vue le caractère divertissant du secteur du jeu vidéo, Philippe Serra (Page web sur Philippe Serra en visitant doctolib.fr) s'occupe de chaque cas avec professionnalisme. Pour le passionné de multimédia effectivement, la diffusion de l'actualité de cet univers requiert une stratégie précise et pleine de passion. Ce bêta-testeur désire rapprocher les passionnés de jeux électroniques pour leur permettre de connaître une expérience plus enrichissante. Son initiative consiste à rassembler l'ensemble des fans sur une plateforme exclusive, dynamique et bien fournie au moyen de son site. L'aptitude de Philippe Serra à présenter une analyse pertinente concernant l’avenir des franchises existantes pour chaque plateforme s'avère un atout décisif pour un développeur. Cette compétence est effectivement possible grâce à son expérience du secteur.

Philippe Serra : gamer, bêta-testeur de jeux vidéo et blogueur

Sortant de l'Université Paris I, Philippe Serra s'intéresse à l'univers multimédia et vidéoludique depuis son enfance. À sa sortie de l’université, le jeune homme se lance dans une carrière de testeur dans la ville de Paris. Encouragé par son expertise de testeur, le gamer fonde un blog destiné au monde des jeux vidéo dans le but de réunir et d'épauler réellement les fans. Par ailleurs, il souhaite répandre son point de vue original sur cet univers dynamique. Animé par son expérience dans cet univers, le gamer développe un blog se focalisant sur le monde vidéoludique et cherche à devenir concepteur de jeux pour mobile. D'ailleurs, ce joueur aguerri a opéré en tant que testeur dans une importante compagnie spécialisée en jeux vidéo établie à Paris. Actuellement, Philippe Serra projette de développer des jeux sur mobile en compagnie d’autres connaisseurs. En effet, il a cultivé peu à peu son expertise en termes de design graphique et de software engineering.

La page Web de Philippe Serra se focalise sur toutes les actualités de l'univers des jeux vidéo en comptant l'agenda des publications des titres sur chaque plateforme ainsi que les réunions notables des aficionados. Pour aider concrètement les joueurs, le blogueur diffuse en permanence des astuces sur divers titres après les avoir testés en condition réelle. De cette manière, les joueurs butant sur des problèmes pourront jouir véritablement de l'aspect amusant de l’œuvre. Attentif aux prochaines familles d'équipements, le gamer explore constamment la performance des nouvelles consoles en termes de design graphique et de jouabilité. Pour y arriver, le gamer analyse les spécificités des diverses éditions d'une œuvre multiplateforme. Joueur et bêta-testeur éprouvé, Philippe Serra mesure les préoccupations des inconditionnels d’une série ou d’une marque. Ainsi, le testeur peut réconforter les joueurs ou ouvrir une discussion passionnante sur les jeux les plus anticipés.

Bien que cette spécificité soit actuellement peu fréquente, les férus de cet univers apprécient les jeux offrant des mises à jour gratuites. Outre ses promesses en termes de jouabilité, Philippe Serra a par conséquent insisté sur un détail non négligeable dans le reboot de « Need for Speed » (NFS), la disparition des contenus téléchargeables (DLC) nécessitant des virements. Joueur avec des années d’entraînement, le blogueur se trouve être un fan de sagas incontournables telles que « Need for Speed » (NFS). Cependant, le bêta-testeur a offert une présentation impartiale des atouts et des points faibles du reboot de l'œuvre mythique sorti en 2015. Renommé pour sa minutie de bêta-testeur, Philippe Serra n’a pas été clément envers l'œuvre « Mario Tennis : Ultra Smash » lancée sur Wii au quatrième trimestre 2015. Appropriée à toute la famille, cette compétition sportive de la figure emblématique de Nintendo présente des faiblesses sur tous les plans, de sa jouabilité à la quantité des options.

Quels sont les jeux préférés du testeur ?

Pour le gamer expérimenté, « Rise of the Tomb Raider », lancé en novembre 2015 sur Xbox One, dispose d'une excellente qualité graphique et figure dans le top de l’année. Il est également indulgent et presque élogieux envers ce titre, et ce, malgré le manque de régularité du développeur. Comme stipulé dans ses observations, Philippe Serra pense que le titre « Homefront » sort du lot dans le domaine des doom-like. Il a également apprécié « Hitman » ou « Battlefield » sortis en 2015, à l'issue de ses séances d'essai. Le reboot d’une autre œuvre culte attendu depuis l’E3 2013, « Mirors Edge - Catalyst », n'a pas tout à fait convaincu Philippe Serra. Le bêta-testeur a toutefois apprécié le NFS version 2015 et a évalué de manière positive l'ensemble, et ce, malgré ses appréhensions.

Fan de longue date, Philippe Serra éprouve un grand respect pour les œuvres classiques telles que NFS et « Medal of Honor ». Par conséquent, malgré certains flops, il sait apprécier toutes les versions dès les premières années de l'œuvre jusqu’au reboot. Testeur et blogueur, le gamer ne manque jamais la sortie d'un « Assassin’s Creed » et ambitionne continuellement de rester impartial au sujet du dernier GTA (Grand Theft Auto). Il diffuse aussi les informations les plus fraîches transmises par Activision Blizzard pour les fans. Pendant que l'inconditionnel de FPS (First-person shooter) les fait entrer dans son temple et les vénère, une personne familière avec le monde des jeux vidéo telle que Philippe Serra respecte les œuvres comme « Call of Duty », « Battlefield » ou « Homefront ». En effet, ce bêta-testeur chevronné a commencé avec des sagas cultes telles que « Duke Nukem », MGS (Metal Gear Solid) et « Medal of Honor ».